BloggingLittératureLivres d'information

3 habitudes indispensables pour écrire sereinement

Crédit photo : Chris Spiegl sur Unsplash

Cet article participe à l’évènement Interblogueurs 2018 : « 3 habitudes indispensables pour être zen au quotidien » du blog Habitudes Zen. Bien que ce ne soit pas son thème principal, ce site contient plusieurs articles consacrés spécifiquement à l’écriture, dont celui-ci qui est mon préféré.

Tous ceux qui écrivent ou rêvent d’écrire le savent, le plus difficile est de passer à l’acte. On peut s’emballer facilement pour une idée de roman ou de blog, mais dès qu’il s’agit d’aligner les mots sur la page blanche, ça coince. En dépit de nos meilleures intentions, la distraction et la procrastination nous guettent au tournant pour nous faire dévier de notre cap. Immanquablement, cela génère frustration et culpabilité. Alors, comment aborder l’écriture tout en restant zen ? En surmontant les freins qui nous empêchent de concrétiser nos objectifs. Pour cela, je vous propose 3 habitudes indispensables pour écrire sereinement qui m’ont aidé à donner corps à mes propres projets d’écriture.

1. Établir une routine d’écriture

Vous avez sans doute déjà lu ce conseil plusieurs fois, mais peut-être n’êtes-vous pas encore convaincus. Si vous voulez vraiment écrire, vous devez d’abord le décider, en faire une priorité et ensuite établir une routine. Pourquoi ? Parce que si vous attendez que du temps libre vous tombe du ciel vous n’écrirez jamais. C’est aussi simple que cela. Beaucoup de gens prétendent vouloir écrire, mais ne le font pas en prétextant un manque de temps. Je confesse que cela a été mon cas pendant de nombreuses années. Bon, soyons francs. Si toutes les choses que vous faites au quotidien vous semblent plus importantes que l’écriture, alors peut-être devriez-vous simplement renoncer à votre rêve d’écrire.

L’écriture nécessite de la régularité pour s’affirmer et vous devrez aménager un espace horaire prioritaire pour cela. Vous allez donc sacrifier (au moins en partie) une ou plusieurs de vos activités quotidiennes pour y parvenir. Il n’y a pas d’autre solution. Par exemple, au lieu de passer trois quarts d’heure à lire les nouvelles sur internet (mon péché mignon), limitez-vous à dix minutes et accumulez du temps pour écrire. En rognant ainsi sur différentes activités, peut-être pas si importantes que cela, vous arriverez à libérer suffisamment de temps pour mener à bien vos projets en tant qu’auteur.

Examinez soigneusement votre emploi du temps et établissez votre créneau pour écrire. Essayez de le programmer tous les jours (ou au moins trois fois par semaine) et si possible à la même heure. Choisissez un endroit et un moment où vous ne serez pas dérangés. On recommande généralement le matin, quand l’esprit est plus reposé, mais certains préféreront la fin de journée. Il m’arrive d’écrire le soir quand je ne suis pas trop fatigué, mais je constate que ça ne m’aide pas à trouver le sommeil ensuite. Écrire stimule la machine à idées, ce qui rend l’endormissement plus difficile.

2. Planifier ses écrits

Une fois vos horaires aménagés et votre routine d’écriture établie, il convient d’en tirer le meilleur profit en planifiant ce que vous allez en faire. Les auteurs les plus prolifiques sont souvent d’excellents planificateurs. Personnellement, plutôt que de me retrouver devant la page blanche à me demander sur quoi je vais bien pouvoir écrire, j’essaie toujours d’y penser en amont. Comme ça, lorsque débute une plage d’écriture, je sais déjà sur quoi travailler.

Si vous souhaitez vous lancer dans l’écriture d’un roman pour la première fois, il est fortement conseillé de réfléchir à la construction de l’intrigue et aux personnages au préalable. Certains auteurs planifient tout, scène par scène, avant d’entamer la rédaction. D’autres se contentent de définir le point de départ et le point d’arrivée. C’est une question de personnalité et d’expérience. Il existe de nombreux ouvrages pour vous aider dans cette tâche de préparation, j’en ai listé quelques-uns dans la page Ressources de ce blog, sous la rubrique Écriture.

Le même conseil s’applique si vous travaillez en non-fiction (livres d’information, articles de blogs, etc.). Réfléchissez en amont et rassemblez des éléments d’information pour ne pas avoir à chercher sur internet pendant la phase de rédaction. C’est très chronophage et ça distrait ! Ébauchez également votre plan avant d’attaquer l’écriture proprement dite. En effectuant ce travail de préparation, vous gagnerez en efficacité au moment de la rédaction.

3. Se fixer des objectifs quantitatifs

Maintenant que vous avez défini l’horaire et le thème de vos séances d’écriture, essayez de vous fixer des objectifs quantitatifs pour garantir une certaine productivité. Vous pouvez tenter de rédiger un nombre prédéterminé de mots ou pages par séance (une page par heure, par exemple), ou bien de terminer votre article dans la semaine ou votre chapitre dans le mois. Ne soyez pas trop ambitieux au départ, car vous risquez de vous décourager si vous n’y parvenez pas. Cherchez le bon dosage. Fixez-vous des limites raisonnables au début afin de prendre confiance, puis élevez la barre par la suite. L’important est de trouver son rythme pour avancer dans la durée. À quoi bon travailler d’arrache-pied pendant un mois si c’est pour renoncer dans la foulée.

 

Voilà, j’espère que vous ces 3 habitudes indispensables pour écrire sereinement vous paraîtront utiles et inspirantes. À très bientôt pour un nouvel article sur Vivre d’écriture. En attendant, n’hésitez pas à commenter l’article ci-dessous.

Frédéric

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.