eBooksLittératureLivres brochésLivres d'information

Comment créer une page de vente pour votre livre

page de vente

J’avoue qu’il s’agit d’un article sur lequel je suis entré à reculons. Dès qu’il s’agit de parler de marketing, j’ai un peu de mal. Et là, on est en plein copywriting, terme que l’on pourrait traduire par écriture publicitaire (voir le premier article de ce blog). Pourtant, je pense que le sujet est important et j’explique pourquoi.

Récemment, j’ai décidé d’expérimenter avec Google AdWords pour attirer davantage de trafic vers le blog Vivre d’écriture et en particulier vers une page dédiée à mon livre sur Le schéma narratif et le schéma actantiel. Avec un petit investissement, un peu moins de 5 euros, j’ai obtenu une centaine de clics vers cette page en une semaine et … zéro vente. Ceci m’a conduit à penser que ma page de vente n’était pas suffisamment convaincante et que je ferais bien de la retravailler. J’ai donc rédigé cet article pour pouvoir ensuite réaliser cette réécriture.

Qu’est-ce qu’une page de vente ?

Comme souvent lorsqu’il s’agit de marketing, le concept vient des États-Unis. En anglais, on parle de « Landing Page », littéralement « Page d’atterrissage ». Il s’agit d’une page internet sur laquelle vont « atterrir » des clients potentiels pour la vente en ligne d’un produit ou service. Elle peut-être utilisée également pour recueillir des adresses mail pour la newsletter d’un blog en échange d’un produit gratuit.

Quel est l’objectif de la page de vente ?

La page de vente va faire passer un seul message poussant le client à réaliser une seule action, l’achat de votre livre. Là, le maître-mot est convaincre, pour que le maximum de prospects passe à l’acte en faisant l’acquisition du produit. On parle de maximiser le taux de conversion.

Comment réaliser une page de vente ?

Il existe plusieurs options en fonction de votre budget. Les pros achètent un nom de domaine spécifique à chaque produit pour leur page de vente. Celle-ci peut être créée sous WordPress ou en utilisant des pages préconfigurées avec des entreprises telles que OptimizePress ou Booklaunch. Cette dernière est spécialisée dans la promotion de livres et propose une page de vente gratuite, profitez-en pour faire un test.

Si vous avez déjà un blog ou un site internet, vous pouvez tout simplement créer une page spéciale pour la vente de votre livre. C’est ce que j’ai fait pour « Le schéma narratif et le schéma actantiel ». C’est moins pro, mais ça ne vous coûtera rien.

Si vous ne vous sentez pas capable de configurer vous-même votre page de vente, faites appel à un spécialiste en free-lance, mais le coût sera beaucoup plus conséquent.

Quels sont les éléments d’une page de vente ?

  • Le titre et l’accroche : ils doivent être percutants et en phase avec le message de la page, en annonçant un bénéfice pour le lecteur.
  • Le problème du prospect et la solution que vous proposez : montrez que vous connaissez votre client idéal, le problème auquel il est confronté et comment votre livre va le résoudre. Adressez-vous directement à lui, comme dans une conversation.
  • Les caractéristiques de votre produit : soyez concis et directs dans la rédaction en utilisant des phrases courtes. Évitez les gros pavés et n’en dévoilez pas trop, car l’idée est de donner envie au prospect d’en découvrir plus. Dressez la liste des avantages et bénéfices de votre livre (si possible avec des résultats chiffrés) afin qu’il apparaisse comme une véritable opportunité.
  • Témoignages sur le produit : si vous avez des témoignages positifs (des commentaires sur le site d’Amazon, par exemple) ou des revues de presse, vous pouvez les inclure dans votre page.
  • Le « call to action » : encore un bel anglicisme comme les aiment les « marketeurs ». Ce fameux « call to action » (littéralement, appel à l’action) est matérialisé par un ou plusieurs boutons d’achat. C’est la raison d’être de la page, le prospect doit passer à l’action en achetant votre livre tout de suite. Si le livre est proposé au format ebook, insistez sur le fait qu’il sera disponible immédiatement.
  • Le prix : montrez que le prix est attractif pour le service rendu.

Autres recommandations

  • Pensez à inclure une image de la couverture du livre de bonne qualité.
  • Mettez en évidence les parties importantes du texte en jouant sur la taille de police, les caractères gras et les couleurs, sans que ça ressemble pour autant à un arbre de Noël.
  • Positionnez l’information principale en début de page pour que le visiteur n’ait pas à descendre avec le curseur pour la lire.
  • Générez de la confiance en montrant que vous connaissez le problème du prospect et surtout que vous proposez une solution, tout en restant honnête.
  • Suscitez des émotions .
  • Si vous êtes à l’aise avec la vidéo, cela peut être un plus en complément du texte.
  • Tâchez d’avoir une page « responsive », c’est-à-dire qui se charge rapidement sur tous les types d’appareils (ordinateurs, tablettes, smartphones).
  • Analysez votre page de vente à l’aide de Google Analytics, afin de savoir comment les visiteurs y sont arrivés (publicité ou autre), le temps passé, le taux de conversion, etc. Les pros réalisent généralement 2 versions différentes (A et B) de leurs pages de vente et utilisent des programmes qui permettent d’envoyer 50% des visiteurs sur chaque version. Après une période de test (trois mois, par exemple), ils sélectionnent la version la plus performante, celle qui convertit le plus.

Cas des œuvres de fiction ou des livres témoignages

J’ai écrit cet article en pensant à la vente de livres d’information, d’ouvrages pratiques destinés à répondre à un problème concret. Néanmoins, une page de vente peut s’appliquer également à une œuvre de fiction ou à un témoignage. Dans ce cas, il est possible de recycler le texte de votre quatrième de couverture (voir mon article sur le sujet), car il a exactement le même objectif que votre page de vente : déclencher l’achat. Un court extrait bien choisi du livre, qui donne envie d’en lire plus, pourra être inclus.

Comment générer du trafic vers votre page de vente

Pour que votre page de vente puisse faire son travail, encore faut-il qu’elle reçoive des visiteurs. Vous pouvez diffuser le lien vers votre page au plus grand nombre par mail, à travers vos comptes sur les réseaux sociaux, sur votre blog ou site internet, par l’intermédiaire de votre newsletter si vous en possédez une, à la fin de vos autres livres. Il est possible également de faire de la publicité ciblée en utilisant Google Adwords ou Facebook. Enfin, tâchez d’utiliser des mots clés pertinents pour optimiser le référencement de la page.

Voilà, j’espère que vous avez trouvé cet article sur Comment créer une page de vente pour votre livre utile. On se retrouve bientôt pour un nouvel article sur Vivre d’écriture. Si vous avez des questions ou des commentaires, n’hésitez pas.

Frédéric

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.